NatyB - Comprendre son cancer du sein, le combattre et le vaincre en beauté La boutique NatyB - Lingerie, ensembles, accessoires... Le forum de NatyB
Accueil Informations > Mais de quoi me parlent tous ces médecins ? > Hormonothérapie : le pourquoi du comment
Hormonothérapie : le pourquoi du comment

Le traitement médical du cancer du sein repose sur deux catégories de traitements : l'hormonothérapie et la chimiothérapie. Précisions sur l'hormonothérapie.


Le jour de votre intervention, la pièce opératoire, c'est à dire ce que le chirurgien a retiré, est envoyée au laboratoire pour être analysée.

Quelques jours plus tard (entre 10 et 15), les résultats de cette analyse sont prêts : "la carte d'identité" de la tumeur est établie. Outre "le typage" de la tumeur elle même, le médecin anatomopathologiste (celui qui étudie au microscope la tumeur) peut doser les récepteurs hormonaux sur cette tumeur, c'est à dire qu'il va chercher à déterminer si la tumeur est sensible ou non aux hormones (oestrogènes et progestérone).

Si les récepteurs hormonaux sont présents, on dit que la tumeur est "hormono-sensible ou hormono-dépendante". Un traitement anti-hormonal ou hormonothérapie est alors prescrit afin de détruire d'éventuelles "cellules dormantes" pour qu'elles ne se développent pas un jour pour donner une récidive.

Le plus souvent cette hormonothérapie est prescrite après tous les autres traitements (chimiothérapie ou radiothérapie).

Ce traitement consiste en la prise d'un comprimé par jour (ou deux quelquefois) et ce pour une période de cinq ans.

Le Tamoxifène (Nolvadex, Tamofène, Kessar....) est l'hormone la plus couramment prescrite à un dosage quotidien de 20 mg. Il est également de plus en plus utilisé des anti-aromatases comme l'Arimidex, le Fémara ou l'Aromasine.

Info complémentaire : dans le cas d'une tumeur hormono-dépendante, cette dernière peut être sensible aux oestrogènes (on dit alors qu'elle est RO+), non sensible aux oestrogènes (RO-), sensible à la progestérone (elle est alors RP+), non sensible à la progestérone (RP-). Toutes les combinaisons sont possibles : RO+ RP+, RO+ RP-, RO- RP+ etc.....